Economie

Les 5 chiffres clés sur l’économie du mariage et du divorce

Le plus beau jour de votre vie est sûrement aussi le plus coûteux ! Mais qu’à cela ne tienne, les mariages font le bonheur des prestataires : réalisateurs et photographes de mariages, organisateurs, traiteurs, bref ! Cette sacro-sainte tradition représente une économie à elle seule. Mais qui dit mariage, dit aussi divorce. Et comme nous allons le voir, le divorce est devenu un marché florissant pour les avocats et autres juristes. Commençons donc le palmarès !

239 000

Selon l’INSEE, c’est le nombre de mariages par an en France en 2015 ! Parmi ces mariages, on retrouve 8000 mariages du même sexe. Depuis leurs autorisations en France en 2013, plus de 36 400 mariages homosexuels ont eu lieu. Mais concernant les mariages hétérosexuels, leur nombre chute énormément depuis 2005 ! On comptait 283 000 mariages cette même année, contre 239 000 en 2015.

8200

Selon OpinionWay, c’est le coût moyen en euros d’un mariage pour 70 invités ! Parmi ces coûts, le traiteur représenterait la part la plus importante avec 61% du budget ! Les mariées, quant à elles, dépenseraient environ 1000 euros pour leur robe. Pour résumer, tant qu’on mange bien et que la mariée est bien habillée : tout va bien.

5 000 000 000

Selon les chiffres de Xerfi, c’est ce que vaudrait en euros le marché du mariage en France ! Ce marché est en effet composé d’une multitude d’autres marchés : celui de l’audiovisuel et de la photographie pour immortaliser le moment – The Creative Wedding est à titre d’exemple une entreprise phare dans le domaine – celui des traiteurs pour au moins bien manger si on s’ennuie, ou encore celui des organisateurs de mariage si vous préférez rejeter toute responsabilité sur eux. C’est plus rassurant. Enfin il y a aussi le marché de la robe de mariée qui représenterait près de 190 millions d’euros !

130 000

C’est le nombre de divorces chaque année ! C’est-à-dire que près d’un mariage sur deux se solde par une rupture. Dans 3 cas sur 4, le divorce serait demandé par la femme. Et si nous connaissons tous le Salon du mariage, il existe, depuis 2010, le « Salon du Nouveau Départ »,  qui n’est autre qu’un euphémisme pour dire « Salon du Divorce ». Mais « Nouveau Départ » est plus vendeur. Ca donne même envie d’y aller.

1000 à 8000

C’est la fourchette de prix en euros d’un divorce ! Et oui, un divorce coûte cher. Souvent même plus cher que le mariage. Et si le coût dépend notamment de l’endroit et des personnes auxquelles vous faites appel, la cause du divorce elle-même peut faire monter les prix très haut ! En effet, si la rupture est mutuelle, comptez entre 1000 à 4000 euros pour enfin vous séparer. Si néanmoins il y a eu faute et que la rupture n’est demandée que par une seule personne, comptez entre 2000 à 8000 euros par avocat. Et on ne parle bien sûr que des frais de justice. Le logement, l’épargne commune, la pension alimentaire, le chien et les enfants : il va falloir tout diviser. Repensez-y avant de vous marier…

Cyril Garrech
Suivez-moi !

Cyril Garrech

Fondateur et rédacteur en chef d'E&Co!
Étudiant à l'École de Management de l'Institut Mines-Télécom.
Consultant en communication freelance.
Cyril Garrech
Suivez-moi !