Economie

Les 5 chiffres clés du marché du tabac

Le tabac est, avec l’alcool, une économie qui coûte plus que ce qu’elle ne rapporte. Avec plus de 13 millions de fumeurs, la France est l’un des pays européens qui fume le plus ! Entre les ventes, les taxes, les marchés noirs et la sécurité sociale : le tabac est un marché gargantuesque, qui fait autant vendre qu’il ne tue. Commençons le palmarès !

55 000 000 000

Selon l’OFDT, c’est le nombre de cigarettes vendues en France en 2014 ! C’est soit plus de 150 millions de cigarettes achetées par jour. Ca fait beaucoup. Mais depuis une quinzaine d’années, le nombre de paquets vendus ne fait que baisser : en 2000, 82,5 milliards de cigarettes étaient vendues contre 55 en 2014. Meilleure conscience ou prix de plus en plus cher ? Au vu des chiffres qui vont suivre, la réponse va sembler très claire.

14 000 000 000

C’est ce que rapportent, en euros, les taxes sur le tabac à l’Etat ! Pour la petite histoire, c’est en 1560 que Jean Nicot, ambassadeur de France au Portugal, introduit le tabac en France. En 1629, le cardinal Richelieu décide de taxer les importations de tabac. Et c’est en 1674 que Colbert, contrôleur général des Finances de Louis XIV, fera de la vente de tabac un monopole d’Etat.  Et pour que le peuple ne se sente pas lésé de ces nouvelles taxes, Colbert affirmera qu’il est mauvais de fumer afin d’enrichir le roi sans le diaboliser. Un plan machiavélique…

25

Selon une étude du cabinet KPMG, c’est le pourcentage de ventes sur le marché noir en France ! En effet un quart des ventes de cigarettes sont faites hors des bureaux de tabac. Cette économie souterraine représente, pour l’Etat, un manque à gagner d’environ 3 milliards d’euros ! Et plus le marché noir se développe, plus l’Etat manque de ressources et augmente le prix des cigarettes : ce qui alimente le marché noir. Un cercle vicieux. Aujourd’hui, les cigarettes sont taxées à près de 80% sur leur prix initial !

4

C’est le nombre de grandes entreprises se partageant le marché français ! On compte donc, selon le Figaro, le groupe Philipp Morris avec 45% de part de marché. Suivi du groupe Seita-Imperial Tobacco, avec 25 % du marché. Enfin, la Japan Tobacco International et la British American Tobacco détiennent 16% du marché chacun. Et oui, les Gauloises ne sont pas françaises mais britanniques depuis que le groupe Seita-Imperial Tobbaco s’occupe de leur commercialisation.

120 000 000 000

Selon l’OFDT, c’est en euros ce que coûterait le tabac chaque année à la France ! L’auteur de l’étude, Pierre Kopp, a pris en compte le nombre de malades liés au tabac (plus de 672 000), de morts (plus de 78 000), ainsi que le coût des soins et campagnes de prévention. On arriverait donc à 120 milliards d’euros par an. Le coût social de l’alcool arriverait lui aussi au même chiffre !

(Bonus) 29

Selon l’INPES, c’est le pourcentage de français ayant essayé d’arrêter de fumer en 2014 ! Près de 3 personnes sur 10 ont donc tenté cette périlleuse aventure, mais chose rassurante : 71% d’entre eux ont arrêté de fumer pendant au moins une semaine ! C’est déjà ça. Mais comme le disait Mark Twain : « Cesser de fumer est la chose la plus aisée qui soit. Je sais ce que c’est : je l’ai fait cinquante fois. »

Cyril Garrech
Suivez-moi !

Cyril Garrech

Fondateur et rédacteur en chef d'E&Co!
Étudiant à l'École de Management de l'Institut Mines-Télécom.
Consultant en communication freelance.
Cyril Garrech
Suivez-moi !