Economie

Les 5 chiffres clés du marché des jeux vidéo en France

Aux dernières nouvelles, le marché français des jeux vidéo se porte… plutôt bien ! En effet avec un chiffre d’affaires de l’ordre de milliards d’euros et une croissance juteuse, faisant du marché français l’une des pépites d’Europe en matière de jeux vidéo, la France peut s’enorgueillir de sa formidable communauté de gamers ainsi que de ses irréductibles éditeurs de jeux, aux premiers rangs desquels Ubisoft et Gameloft, pour ne citer que les plus connus. Commençons donc le palmarès !

53

Selon le Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs (SELL), le nombre de joueurs en France représenterait 53% de la population, en 2015 ! Un chiffre impressionnant, d’autant qu’en 2000, seules 20% de la population se déclaraient joueurs. De plus, contrairement aux idées sexistes, les femmes représenteraient 44% des gamers. Et, pour en finir contre le stéréotype du gamer adolescent et boutonneux, l’âge moyen du gamer serait de… 35 ans en 2015 ! Cependant les clichés ont la vie dure, puisqu’on compte 100% de gamers – réguliers ou occasionnels – chez les 10-14 ans, 91% chez les 15-18 ans et, chose étonnante, 59% chez les plus de 55 ans!

80

Ce serait le pourcentage de parents contrôlant strictement le temps auquel leur enfant jouerait aux jeux vidéo ! En effet, la liberté d’Internet n’a toujours pas suppléé la bienveillance des parents puisque 80% des parents déclarent notamment contrôler les achats de leur enfant en matière de jeux vidéo. Mais les parents, comme l’âge moyen du gamer le montre, sont eux aussi tentés par l’univers du gaming. C’est ainsi que 53% des parents joueraient régulièrement avec leur enfant, dont 43% parce que eux-même aiment le jeu auquel celui-ci joue.

2 870 000 000

C’est le chiffre d’affaires du marché français des jeux vidéo en 2015 ! Avec une croissance forte de 6%, le marché français se classe à la troisième place des marchés les plus fructueux en Europe. Générant plus de 25 000 emplois sur le territoire, le marché compte quatre géants du jeu vidéo, à savoir Nintendo, Electronic Arts et Activision Blizzard, ainsi que l’irréductible Ubisoft. Si le marché reste pour l’instant en bonne santé, force est de constater que celui-ci reste esclave des cycles de vie des consoles de jeux, dont les générations se comptent au nombre de huit, chaque génération de consoles apportant son lot de croissance mais aussi de décroissance.

2 466 000

C’est le nombre de consoles des générations 7 et 8 vendues en 2014 et 2015 en France ! Par huitième génération on entend, par exemple, la Wii-U, la PS4 et la X-Box one ; la septième génération englobe quant à elle la Wii, la PS3 et la X-Box 360 et toute autre console sortie dans la même période. Si en 2015 la vente de ces consoles dernière génération a permis de générer près de 40 millions d’euros de chiffre d’affaires, le marché des accessoires a pesé pour 305 millions d’euros ! Les accessoires représentent en effet la part belle de l’industrie du gaming : jouets vidéos, cartes prépayées, manettes, casques et autres gadgets, tout est fait pour encourager le gamer à payer plus que son jeu.

1 272 498

C’est le nombre de jeux vidéo FIFA 16 vendus en magasin, à savoir le jeu le plus vendu en France en 2015 ! Représentant à sa vente seule un chiffre d’affaires de 75 502 000 €, FIFA 16 est suivi par Call Of Duty : Black Ops 3, vendu à plus d’un millions d’exemplaires. Et pour cause, les jeux d’actions/aventure sont ceux les plus vendus en France, suivis par les jeux de tir, les jeux de sport ainsi que les RPG. Enfin, le marché français se divise principalement en deux catégories de jeux : ceux destinés aux plus de 3 ans – PEGI 3 – avec un taux de 32% et… ceux destinés aux plus de 18 ans – PEGI 18 – c’est-à-dire les jeux les plus violents avec une part de 34%. Douceur et violence se partagent donc le marché français…

Cyril Garrech
Suivez-moi !

Cyril Garrech

Fondateur et rédacteur en chef d'E&Co!
Étudiant au CELSA-Sorbonne.
Diplômé de l'École de Management de l'Institut Mines-Télécom.
Cyril Garrech
Suivez-moi !