Economie

Les 5 chiffres clés de la cybercriminalité

La cybercriminalité a commencé à exister dès que les ordinateurs furent commercialisés. Le crime peut revêtir n’importe quelle forme tant qu’il a un médium, un outil : ici, en l’espèce, les ordinateurs et internet. Mais qu’est-ce que la cybercriminalité ? Selon Symantec, une grande société américaine de logiciels informatiques, la cybercriminalité n’est autre qu’un « acte criminel perpétré à l’aide d’un ordinateur ou sur un réseau, ou à l’aide de matériel informatique ». L’importance du cybercrime est telle dans le monde, qu’une Convention sur la cybercriminalité fut signée par le Conseil de l’Europe, les Etats-Unis, le Canada, le Japon et l’Afrique du Sud en 2001. Cette convention vise, par exemple, à harmoniser les lois sur la cybercriminalité et les rendre plus crédibles. Bref, ce sujet est très vaste, commençons donc le palmarès !

400 000 000

C’est le nombre de personnes victimes de cyberattaques chaque année dans le monde ! Les cyberattaques sont classées en deux groupes. D’un côté ceux de « type I » : vol de données, piratage, fraude bancaire, usurpation d’identité ou escroqueries par des mails « pishing » (les fameux mails qui vous disent que vous avez gagné au loto). On estime que 56% des ordinateurs sont infectés à cause de ces mails. Petite anecdote : 40% des Malwares (virus, Cheval de Troie, etc.) sont dus aux sites pornographiques ! De l’autre côté, les attaques de « type II » englobent le harcèlement, la pédopornographie, le chantage, le terrorisme, l’espionnage, etc. La liste est longue !

93

C’est le pourcentage de grandes entreprises, dans le monde, victimes de cyberattaques ! En effet, les entreprises, et plus particulièrement les e-commerçants, sont les premiers visés par les vols de données, les fraudes et les piratages. On estime que les entreprises rencontrent, en moyenne, 20 incidents par jour liés aux piratages et à tout autre type de cyberattaque. Durant ces incidents, 38% sont incapables de continuer leur activité principale, tandis que 33% estiment rater des opportunités commerciales. La France fourmille de PME et de start-up luttant pour la cybersécurité : Netasq, Atheos, Arkoon pour les plus grandes,  Dashlane, Sekoia et MyWebTailors pour les start-up.

190 000 000 000

Il s’agirait là de la valeur économique de la cybercriminialité, en 2013, dans le monde ! Ce chiffre paraît gargantuesque. Pourtant rien qu’en estimant la valeur des espionnages industriels et des vols de données, on arrive vite à des chiffres à neuf zéros. En 2013, 152 millions de clients d’Adobe se firent volés leurs données personnelles, 145 millions pour Ebay en 2014 ou encore 4,6 millions d’utilisateurs de Snapchat dans la même année. Tout cela par le biais de piratages informatiques. Les données de clients – comme on le sait – valent de l’or sur internet.

10 000 000

Ce serait le nombre de français téléchargeant illégalement des films et des musiques selon le Figaro ! Le site ZoneTéléchargement serait le site le plus visité avec 3,5 millions de visiteurs uniques par mois. Ce genre de sites est, bien entendu, illégal puisque il ne rémunère pas les auteurs des œuvres téléchargeables. En théorie, le téléchargement illégal est un délit passible de 3 ans d’emprisonnement et d’une amende de 300 000€. Dans les faits, en France, les amendes n’on jamais excédé les 800€. La justice, en effet, distingue les consommateurs « du dimanche », qui ne veulent que regarder un film, par exemple, et les pirates en tant que tels, qui tirent des revenus de ces téléchargements. Les avertissements judiciaires se comptent par millions, alors que les dossiers concrètement traités ne dépassent pas les 150.

10

Ce serait le nombre de minutes nécessaires, en moyenne, pour « cracker » un mot de passe à 6 lettres ! Par « cracker » on entend donc « reproduire ». Le site howsecureismypassword.net vous permet, d’ailleurs, de savoir combien de temps il faudrait pour reproduire votre mot de passe. Cela va de quelques centièmes de secondes à des dizaines de milliers d’années ! Et pour finir, voici, en image, un palmarès des mots de passe les plus utilisés sur internet. Changez donc le vôtre s’il y figure !

Classement des pires mots de passe 2014 / source : lesnumeriques.com

Classement des pires mots de passe 2014 / source : lesnumeriques.com

Cyril Garrech
Suivez-moi !

Cyril Garrech

Fondateur et rédacteur en chef d'E&Co!
Étudiant à l'École de Management de l'Institut Mines-Télécom.
Consultant en communication freelance.
Cyril Garrech
Suivez-moi !