Drôle d'histoire !

Histoire d’entreprise | Chupa et Dali

Dans les années 50, les bonbons étaient sous forme de petites boules sucrées et salissantes que les enfants mangeaient avec les doigts, ce qui avait le don d’énerver les parents. C’est donc en 1958 qu’Eric Bernat, issu d’une famille de confiseurs catalane, eut l’idée de mettre les bonbons «  au bout d’une fourchette ».

L’homme d’affaire catalan voulut d’abord appeler sa marque « GOL », par analogie avec le ballon de football (la sucette) et les cages (la bouche). Mais ce n’était guère très vendeur. C’est alors qu’une agence de publicité proposa «  Chups » du verbe « chupar », qui veut dire « sucer » en espagnol.

Pour promouvoir sa sucette, l’entreprise fit diffuser une chanson intitulée « Chups » dont le refrain était : « Chupa, chupa, chupa un Chups ! ». La publicité ayant fait mouche et les enfants réclamant une sucette « Chupa Chups », Eric Bernat décide d’appeler ses sucettes par le même nom. C’est ainsi que depuis ses sucettes s’appellent « Chupa Chups ».

Alors que la marque s’internationalise dans les années 80, Eric Bernat décide qu’il est temps de créer un logo plus universel et créatif. Il fait donc appel à son ami et artiste Salvador Dalì. Ce dernier eut l’idée d’intégrer le logo dans une marguerite, un logo qui est resté depuis attractif et reconnaissable auprès du grand public. C’est lui qui fera également apposer le logo sur le dessus de la sucette et non sur le côté afin d’être plus impactant vis à vis des consommateurs. Depuis le logo est resté quasiment inchangé.

Cyril Garrech
Suivez-moi !

Cyril Garrech

Fondateur et rédacteur en chef d'E&Co!
Étudiant au CELSA-Sorbonne.
Diplômé de l'École de Management de l'Institut Mines-Télécom.
Cyril Garrech
Suivez-moi !